Une fillette est contrainte de suivre une cure de désintoxication pour sa dépendance à Fortnite.

Une jeune fille de 9 ans a été incarnée dans un centre de réhabilitation après avoir développé une dépendance au jeu vidéo.

Étant étudiante dans une école primaire, elle a commencé à jouer sur Fortnite depuis son premier lancement en juillet 2017.

Ainsi, elle l’a téléchargée elle-même lors de l’acquisition de sa première Xbox en janvier.

Pendant ce temps, elle jouait en secret pendant la nuit et elle ne quittait même pas son jeu pour aller aux toilettes afin de profiter de chaque seconde.

Elle était sur le jeu pendant 10 heures la nuit ce qui a donné un impact majeur sur ses résultats scolaires et son attention à l’école.

Dans le temps, cette fille aimait les sports, mais à après sa dépendance, elle commença a fatigué pour faire quoi que ce soit.

En plus, elle a évité d’aller à l’église le dimanche avec sa famille.

Lorsque le père a découvert tout ce qui s’est passé, il a confisqué la console et elle l’a frappée au visage.

Sur notre recherche, la mère a déclaré à Sunday People : « Nous ne savions pas que ce jeu pouvait causer une dépendance ou avoir un impact sur la santé mentale.

Une nuit, mon mari a vu que sa lumière était allumée et il l’a trouvée assise dans son urine en train de jouer au jeu. »

Elle ajouta que sa fille était entièrement dans le monde du jeu qu’elle ne se déplaçait même pas pour se rendre aux toilettes.

Le problème est devenu très sérieux qu’il faudrait faire quelques choses avant que les choses ne s’aggravent.

Ce n’est que lorsque ses parents l’ont trouvée dans sa propre chambre que la fillette a avoué ses problèmes.

D’après les experts, les enfants qui sont trop exposés aux jeux vidéos peuvent développer des problèmes mentaux très vites.