Le corps vous enverra ces 8 signaux un mois avant une crise cardiaque.

La prévention est toujours mieux que la guérison.

Ce dicton est valable dans toutes les maladies existantes et il est particulièrement très utile lorsque les symptômes ne sont pas encore reconnus. Pour une crise cardiaque, nous allons vous révéler les symptômes cruciaux qui pourraient subvenir un mois à l’avance.

Parmi les manifestations les plus courantes d’une crise cardiaque imminente, il y a la fatigue inhabituelle.

Celle-ci atteint en majorité les femmes. Par ailleurs, les activités physiques ou mentales ne sont pas considérées comme source de fatigue, car elle s’accroit de jour en jour chez les femmes. Alors, le fait de faire son lit ou de prendre sa douche peut être pris comme cause d’une fatigue.

Un des cas les plus probables chez les hommes et les femmes est la douleur abdominale. Celle-ci peut être causée par des nausées vides ou pleines, des sensations de ballonnement ou troubles gastriques. Une tension physique pourrait aussi aggraver les maux d’estomac. Dans la plupart des cas, les douleurs abdominales ont un caractère discontinu c’est-à-dire qu’il se soulage avant de revenir pendant de courtes périodes.

L’insomnie est aussi reliée au risque de crise cardiaque, mais surtout un accident vasculaire cérébral ou AVC. Cette maladie est plus fréquente chez la femme en raison d’un niveau élevé d’insouciance et d’anxiété. Les indices comportent la difficulté à dormir et l’éveil matinal.

Chez les hommes et les femmes, l’essoufflement est un signe probable d’une crise cardiaque.

Les symptômes commencent par l’incapacité de respirer profondément, mais il…