À l’âge de 30 ans, je suis tombée amoureuse d’un homme qui vit dans un buisson.

Les contes de fées n’existent pas seulement dans les films ou dessins animés. Il peut s’avérer être réel dans la vraie vie.

C’est le cas pour Emmy Abrahamson qui est tombée amoureuse d’un sans-abri à Amsterdam.

On la remercie tous d’avoir partagé son histoire avec nous afin que nous comprenions que la vie n’est pas toujours ce que l’on veut.

Dans la vie quotidienne, Emmy était une écrivaine. À 30 printemps, elle est toujours célibataire avant d’être tombée sous le charme d’un homme sans revenu, sans ambition et sans chaussures.

D’après ses ressources, elle a grandi en Suède dans l’ex-Union soviétique, en Autriche, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Elle était descendue d’une famille universitaire où les sujets de discussion lors du dîner se portaient toujours sur la politique, la littérature et les événements mondiaux récents. Elle reçoit une maîtrise de Rada à Londres dans les études de performances et de textes.

En 2006, elle vient vivre à Vienne avec son chat Whiskey. Après sa relation de 4 ans qui vire au cauchemar, elle n’osa plus rencontrer un homme.

Après cela, elle a dû vivre à Amsterdam pour un travail. Et c’est un dimanche soir sur un banc de Leidseplein en attendant une amie qu’elle fut approchée par ce qui semblait être un vagabond.

Sans peur, celui-ci la demanda l’heure et sans hésiter elle..