Une mère tue sa propre fille. Son père, totalement dévasté l’embrasse une ultime fois.

L’outil Magique pour faire un instant Sushi Commander ici 🛒

Les violences familiales sont très souvent commises par les maris et les pères. Cependant, dans de rares cas, des mères peuvent s’en prendre à leurs enfants. C’est le cas d’Irina, une pauvre enfant qui est morte sous les coups de sa mère.
Lorsque les deux parents se sont séparés, la mère est allée vivre avec son nouvel amoureux.
L’homme ayant déjà un enfant d’une première union, le nouveau couple a ainsi une famille recomposée.
Les semaines passant, Senad avait remarqué qu’Arina avait des bleus sur son corps.
Lorsqu’il a remarqué que les traces de violences ne disparaissaient pas et revenaient systématiquement, le père a prévenu les services sociaux.
Lorsque la police a interrogé la mère, ils ont remarqué que sa version changeait sans cesse.
Cependant, lorsqu’ils ont décidé d’intervenir pour cause de réelles convictions de maltraitance, il était déjà trop tard, L’enfant était hospitalisée et est morte de ses blessures.
La mère d’Arina et son conjoint ont été emprisonnés.
Quant à Senad, il a dû dire adieu à sa fillette.
Et voici la photo…