La triste histoire d’une chienne qui refuse de quitter un sac en plastique, puis quelqu’un fait une découverte impensable en l’ouvrant !


Nous le savons tous, l’Homme peut être extrêmement cruel, aussi bien envers ses semblables qu’envers les autres espèces animales. Voici une histoire qui nous le prouve une fois de plus.

Racontée d’après les dires d’un cycliste de Lincolnshire en Angleterre va vous émouvoir pendant longtemps et va vous convaincre pour de bon que les animaux ont des sentiments tout comme nous.

C’était un jour comme les autres. Alors que Paul Skinner faisait une balade à vélo avec un ami comme souvent, il remarqua quelque chose qui bougeait dans un fossé. Curieux de cette découverte, il décida de s’approcher. Pensant d’abord à un animal agonisant, il se rendit vite compte qu’il s’agissait d’une chienne bel et bien vivante, abandonnée et allongée avec un air triste, le museau contre un sachet en plastique.

En voyant la pauvre bête renifler et lécher ce sachet, Paul descendit de sont vélo, prit son courage à deux mains et décida de l’ouvrir pour voir ce qu’il contenait.


Quelle ne fut pas sa stupéfaction lorsqu’il compris que ce sac contenait quatre chiots morts. « C’était navrant. Elle avait les larmes aux yeux. Je ne pouvais pas croire que quelqu’un pourrait être dépourvu d’humanité pour faire une telle chose, » a raconté Paul au journal anglais Metro.

Contactée immédiatement, une association animale a pris en charge la pauvre mère et a tenté de réanimer les bébés, une fois sur place, mais en vain. Le vétérinaire en charge de la petite famille au triste destin a expliqué qu’il était impossible de savoir si les chiots étaient morts nés ou s’ils étaient toujours vivants lorsqu’on les a jetés dehors avec la mère.
« Nous ne savons pas si les chiots sont mort-nés ou s’ils sont morts à cause du froid », a dit la police en ajoutant : « Nous remercions le cycliste qui a trouvé la chienne et a donné l’alarme ».

Si vous aussi vous avez trouvé cette histoire atrocement triste, partagez-là pour montrer à tout le monde que les animaux ne devraient jamais être traités de la sorte.